La vente et l’adaptation des lentilles de contact exclues du contrôle de l’ophtalmologiste ?

Le projet de loi portant diverses dispositions d’adaptation au droit de l’Union européenne dans le domaine de la santé, dit « DDADUE », a notamment pour objet de clarifier la réglementation encadrant la vente en ligne des lentilles de contact. Dans sa version actuelle, il supprimerait la nécessité d’un avis et laisserait à l’opticien-lunettier la libre appréciation de demander ou non à ses clients une ordonnance en cas de vente de lentilles correctrices, en remplaçant l’obligation par une possibilité. Ce projet de loi doit être discuté à l’Assemblée en septembre. Mais, pour accélérer encore le processus, et sous la pression de Bruxelles, le gouvernement prévoit de publier par anticipation un arrêté qui permettrait aux sites de e-commerce et aux magasins d’optique, de vendre et de…

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous