A+ A A-

La neuropathie optique ischémique antérieure

Laurence Mahieu
Numéro 172 - Septembre 2013
Devant une neuropathie optique ischémique antérieure (NOIA), on doit toujours évoquer deux diagnostics :
-la NOIA artéritique de la maladie de Horton, liée à une thrombose des artères ciliaires postérieures courtes par l'artérite gigantocellulaire
-la NOIA non artéritique qui correspond à un mécanisme d'hypoperfusion de la tête du nerf optique.
En effet, la vascularisation de la tête du nerf optique est de type terminale, assurée par un cercle artériel anastomotique de Zinn-Haller divisé en une partie supérieure et une partie inférieure, et formé à partir des branches paraoptiques des artères ciliaires postérieures courtes, issues de l'artère ophtalmique.

Si vous souhaitez lire cet article, abonnez-vous aux Cahiers d'Ophtalmologie et vous recevrez ce numéro gratuitement.

S'abonner
liens-utiles

Création eConcepto - Copyright CDO - Tous Droits Réservés