A+ A A-
30/10/2018

La généralisation du DMP se fera en novembre

« L’accélération du virage ­numérique en santé constitue une attente forte des patients et des professionnels de santé. À horizon 2022, tout usager du système de santé disposera, sauf refus explicite de sa part, d’un espace numérique de santé individuel qui lui permettra un accès sécurisé à ses données de santé et qui lui donnera toutes les informations pour s’orienter dans le système de santé, dévoile le plan « Ma Santé 2022 ». Chaque usager pourra retrouver dans cet espace ses comptes ­rendus d’hospitalisation, ses ­résultats d’examen ou documents déposés dans son dossier médical partagé (DMP), ou encore les informations sur ses droits à ­l’Assurance maladie. Il ­dis­posera également des informations utiles concernant l’offre de soins du territoire. Il aura accès aux services de prise de rendez-vous en ligne proposés par les professionnels et les ­établissements de santé. » Première étape de cet outil ­numérique : la ­géné­ralisation du dossier médical partagé, que le Président de la République a annoncé pour novembre. Ce carnet de santé numérique, désormais géré par l’Assurance maladie, pourra être créé par les ­médecins ou les patients, ­directement en ligne et sur la base des derniers remboursements de l’Assurance maladie. D’après Fran­ce Info, près de 10 000 dossiers ont été créés chaque semaine dans les neuf départements qui ont expérimenté le DMP l’année dernière et avec la généralisation à l’ensemble du territoire, l’Assurance ­maladie vise plus de deux millions de dossiers ouverts à la fin de cette année.
liens-utiles

Création eConcepto - Copyright CDO - Tous Droits Réservés