L’OCT en face dans les pathologies rétiniennes

L'OCT en face est aujourd'hui d'un apport clinique considérable : il permet un diagnostic non invasif « multicouches », depuis le cortex vitréen postérieur jusqu'à la choroïde, une meilleure compréhension de la physiopathologie de certaines lésions rétino-choroïdiennes et un meilleur suivi thérapeutique. Cet article présente quelques exemples de pathologies pour lesquels de nouveaux signes cliniques sont apparus grâce à cet examen.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous