Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 97
A+ A A-

Kératites périphériques immunologiques : Mooren et pseudo-Mooren

Eric Gabison
Numéro 177 - Février 2014
L'ulcère de Mooren est une forme rare d'ulcération cornéenne périphérique liée à une auto-immunité contre un antigène cornéen stromal. Ses origines peuvent être multiples parmi lesquelles des traumatismes cornéens (chirurgicaux ou non) ou des helminthiases digestives. Le diagnostic d'ulcère de Mooren sera porté après élimination de toutes les pathologies inflammatoires systémiques à l'origine de kératite périphériques immunologiques. Une vascularite ou un portage parasitaire ayant été éliminés, le traitement des formes peu sévères de l'ulcère de Mooren est essentiellement médical, à base d'anti-inflammatoires stéroïdiens locaux, mais nécessite une prise en charge médico-chirurgicale dans les formes sévères.

Si vous souhaitez lire cet article, abonnez-vous aux Cahiers d'Ophtalmologie et vous recevrez ce numéro gratuitement.

S'abonner
liens-utiles

Création eConcepto - Copyright CDO - Tous Droits Réservés