Hausse annoncée de 3 % des primes de RCP pour les ophtalmos

Les 4 398 ophtalmologistes sociétaires de la MACSF ont adressé 233 déclarations, soit une sinistralité de 5,7 % en activité libérale (contre 6,2 % en 2011). Ils arrivent en 4e position pour le nombre des déclarations, derrière les chirurgiens, les généralistes et les anesthésistes. Il s’agit principalement de condamnations pour des défaillances dans la prévention ou la prise en charge d’endophtalmies, des échecs de chirurgies réfractives ou d’interventions de la cataracte ou enfin des complications de nature chirurgicale. En matière de coût des indemnisations, l’ophtalmologie arrive en 5e position. La majorité de la charge est due à des sinistres mettant en cause des complications de chirurgies réfractives pratiquées sur des sujets jeunes ou des endophtalmies mal…

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous