A+ A A-

Evaluation d'une lentille progressive à vision alternée, rigide perméable au gaz

Catherine Peyre - Yveline Allart
Numéro 163 - Octobre 2012

La plupart des patients équipés de lentilles bifocales segmentées ressentent un inconfort quand l'addition nécessaire dépasse 2 D.

Les méthodes classiques d'optimisation améliorent le confort, mais elles ne peuvent régler tous les problèmes. La géométrie trifocale n'élimine pas les « sauts d'images ».

L'introduction d'une zone optique progressive intermédiaire dans la géométrie de la lentille bifocale segmentée à translation a amélioré les résultats obtenus avec ces lentilles.

Les patients presbytes confirmés ne se plaignent plus d'un manque de vision intermédiaire, ni de « sauts d'images » comme a pu le démontrer une étude pilote.


Si vous souhaitez lire cet article, abonnez-vous aux Cahiers d'Ophtalmologie et vous recevrez ce numéro gratuitement.

S'abonner
liens-utiles

Création eConcepto - Copyright CDO - Tous Droits Réservés