Échographie et fermeture de l’angle irido-cornéen

L’importance de l’échographie de très haute fréquence dans l’étude des glaucomes ­primitifs à angle fermé est évidente. Elle est souvent utile au diagnostic dans plusieurs situations de fermetures secondaires de l’angle. Il s’agit d’une technique d’examen très rigoureuse qui nécessite une formation et un entraînement.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'abonne

Identifiez-vous