A+ A A-

CRSC versus NVC : pièges et astuces diagnostiques

Laura Moyal, Jad Akesbi
Numéro 203 - Octobre 2016
Monsieur D., 60 ans, asthmatique sous Symbicort, consulte pour un deuxième avis concernant une baisse d’acuité visuelle de l’œil gauche évoluant depuis quelques mois. Un diagnostic de choriorétinopathie séreuse centrale chronique a été porté. Une surveillance simple lui a été préconisée ; mais devant l’impression d’évolutivité, il préfère consulter dans un second centre d’ophtalmologie.

Si vous souhaitez lire cet article, abonnez-vous aux Cahiers d'Ophtalmologie et vous recevrez ce numéro gratuitement.

S'abonner
liens-utiles

Création eConcepto - Copyright CDO - Tous Droits Réservés