A+ A A-

Choriorétinopathies séreuses centrales typiques et atypiques

Julien Pérol
Numéro 157 - Février 2012

Dans sa présentation la plus typique, la choriorétinopathie séreuse centrale (CRSC) ne pose habituellement pas de problème diagnostique et thérapeutique.

Toutefois, certaines formes cliniques atypiques peuvent être de diagnostic plus difficile, en particulier chez les sujets plus âgés pour lesquels une néovascularisation occulte reste le principal diagnostic différentiel.

Enfin certaines CRSC chroniques comme l’épithéliopathie rétinienne diffuse (ERD) sont plus difficiles à traiter et de moins bon pronostic visuel que la CRSC typique.


Si vous souhaitez lire cet article, abonnez-vous aux Cahiers d'Ophtalmologie et vous recevrez ce numéro gratuitement.

S'abonner
liens-utiles

Création eConcepto - Copyright CDO - Tous Droits Réservés