A+ A A-

Cas n°33. Travail sur écran, spasmes accommodatifs et fatigue visuelle : quelle correction proposer ?

Pierre Coulombel, Jean-Pierre Meillon
Numéro 209 - Avril 2017
Un jeune étudiant en médecine, âgé de 24 ans, consulte car il se plaint d’une vision floue au loin et de fatigue visuelle après un travail prolongé sur son écran d’ordinateur. Il est corrigé avec des lunettes pour une myopie apparue à l’âge de 8 ans et qui a évolué progressivement. D’une famille de myopes, il est surveillé régulièrement par le même ophtalmologiste. Gêné par des spasmes accommodatifs, une réfraction sous Skiacol® va révéler une légère sur-correction de sa myopie. La sous-correction prescrite, confortable pour la lecture et le travail sur écran, est jugée insatisfaisante en vision de loin. Plusieurs tentatives d’équipement seront nécessaires pour trouver une solution satisfaisante.

Si vous souhaitez lire cet article, abonnez-vous aux Cahiers d'Ophtalmologie et vous recevrez ce numéro gratuitement.

S'abonner
liens-utiles

Création eConcepto - Copyright CDO - Tous Droits Réservés